Posté le 16 avril 2020 à 15:00

Comment faire un crédit immobilier en incluant un rachat de crédits consommation ?

Le crédit à la consommation est une catégorie d’emprunt qui permet de financer de nombreux projets, allant d’un mariage à une voiture, d’un ordinateur à des travaux, etc. En revanche, il n’est pas possible de financer l’acquisition d’un bien immobilier avec le crédit conso. Ces deux types de crédits sont soumis à des législations différentes et les conditions d’octroi, de remboursement, etc. ne sont pas les mêmes. Il est cependant possible de souscrire à un crédit immobilier en y incluant un rachat d’un ou plusieurs crédits à la consommation. Une des options est alors de faire un regroupement de prêts et d’y inclure la somme d’argent nécessaire au financement du bien immobilier.

Le rachat de crédits consommation

Le rachat de crédits est par définition un bon moyen de diminuer ses mensualités de remboursement. Il permet de regrouper l’ensemble de ses crédits mais aussi d’autres dettes que le foyer a pu contracter avec le temps. Concrètement, c’est un nouveau crédit unique qui sera mis en place, avec de nouvelles conditions de contrat d’emprunt, ce qui peut être particulièrement intéressant pour renégocier le taux d’intérêt, la durée de remboursement, l’assurance emprunteur ou les frais de dossier ou encore de pénalités de remboursement anticipées. Avant toute chose, il est important de réaliser un récapitulatif détaillé de l’ensemble de ses dettes pour faire le bon choix de rachat de crédits, surtout si l’on souhaite y inclure un prêt immobilier.

Les prêts qui peuvent être inclus dans un rachat de crédits sont les suivants :

  • Les crédits à la consommation qui englobent l’ensemble des emprunts souscrits pour financer un achat, un projet personnel ou un service. Ils sont proposés par de nombreux organismes de crédits et les établissements bancaires et permettent de financer un achat important et bien souvent un besoin de trésorerie. Parmi ces besoins on peut citer, l’achat d’un véhicule, la réalisation de travaux dans son logement, une croisière, l’achat d’une nouvelle cuisine, les frais d’une formation pour une reconversion professionnelle, etc.
  • Les prêts immobiliers, qui sont exclusivement affectés à l’achat ou à la construction d’un bien immobilier. Le crédit immobilier peut être intégré dans un rachat de crédits à condition de respecter le cadre de la législation qui lui est spécifique.
  • Les crédits renouvelables qui sont des prêts qui se présentent sous la forme d’une réserve d’argent disponible à tout moment. Rattaché à une carte de crédit, ce type de prêt est proposé principalement par le réseau de grande distribution et de grandes enseignes. Le cout du crédit renouvelable est en général très élevé avec des taux d’intérêts de plus de 20%.
  • Les dettes de diverses natures comme les loyers et factures impayés, les retards d’impôts, les découverts bancaires, les dettes contractées à titre personnel auprès des proches, etc. Intégrables dans un rachat de crédits, ces dettes coutent souvent chères au niveau des intérêts de retard, il est donc tout à fait avantageux de les ajouter au montant total emprunté.

Inclure un crédit consommation dans un prêt immobilier

Les crédits à la consommation et les prêts immobiliers ne faisant pas partie de la même catégorie d’emprunt, pour les rassembler au sein d’un même crédit, il faudra suivre certaines règles. La solution réside dans le regroupement de prêts, puisque le crédit conso ne peut pas servir à financer un bien immobilier. L’opération va donc permettre d’inclure un ou plusieurs financements à la consommation dans le rachat de crédits comportant également un prêt immobilier. Le principe de ce montage financier est de substituer, à toutes les mensualités en cours, un nouveau crédit avec une échéance mensuelle unique. Ainsi, son montant pourra être réduit et adapté aux ressources du moment, tout comme à la situation personnelle de l’emprunteur.

L‘avantage est, de n’avoir à gérer qu’un seul prélèvement mensuel sur son compte bancaire ainsi qu’un seul établissement financier. Durée de remboursement, taux d’intérêt, et toutes les autres conditions du contrat d’emprunt pourront être revus, une bonne manière de faire certaines économies. Cette opération de banque suit un processus strict adapté à tous les profils d’emprunteurs. Elle donne la possibilité d’inclure une somme d’argent supplémentaire pour financer un nouveau projet qui peut être un voyage, une formation, etc. mais également un projet immobilier. Il s’agit donc d’une option idéale pour inclure dans son crédit immobilier un rachat de crédits consommation.

Le prêt immobilier avec le rachat de crédit consommation

Comme pour toute demande de crédit, l’organisme prêteur a l’obligation de vérifier la solvabilité et la capacité de remboursement de l’emprunteur qui lui adresse une demande. Le rachat de crédits donne lieu à l’établissement d’un nouveau contrat de prêts et si l’allongement de la durée de remboursement permet de réduire le montant de la mensualité, cela va aussi entrainer une majoration du coût total du crédit qu’il faudra prendre en compte. A noter que, parmi les frais engendrés, il faudra prévoir les indemnités de remboursement anticipé prévues au contrat de crédit initial. A celles-ci, vont encore s’ajouter d’autres frais, comme les frais pour l’ouverture du dossier, les frais de garantie (caution ou hypothèque) lorsqu’il y a un crédit immobilier et les frais d’assurance le cas échéant. 

Quoi qu’il en soit, il est donc tout à fait possible d’inclure un crédit à la consommation dans un prêt immobilier, le cadre législatif et règlementaire a fixé des conditions pour l’encadrement précis de rachat de crédits incluant ces deux types de prêts différents. En fonction de la part que représente le montant total emprunté, le regroupement de prêts fera partie soit du rachat de crédits conso si la part de l’immobilier est inférieure à 60% , soit du rachat immobilier, si elle est supérieure à ce pourcentage. Pour vérifier la faisabilité d’un projet de crédit immobilier avec rachat de crédits conso, il est possible de faire une simulation en ligne gratuite et sans engagement. Dans certains cas, il est faisable que le montant qu’il sera possible d’emprunter pour financer le bien immobilier soit limité, soit à cause d’un taux d’endettement trop élevé, soit parce que les crédits à la consommation à racheter sont trop nombreux, ou encore parce que la capacité de remboursement est trop faible.

Le prêt immobilier après le regroupement de prêts

Une autre possibilité pour souscrire à un prêt immobilier, est, de procéder en premier lieu à un rachat de tous ses crédits à la consommation en cours (prêts personnels, crédit auto, crédit travaux, crédit renouvelable, etc.). L’objectif de cette option est de commencer par faire baisser son taux d’endettement pour ensuite pouvoir aller faire une demande de crédit immobilier auprès d’une banque traditionnelle ou d’un organisme de crédit spécialisé et proposant soit, l’une ou mieux, les deux opérations. Ainsi, l’emprunteur aura la possibilité de fiancer sa maison, son terrain ou son appartement avec un taux d’endettement raisonnable et surtout acceptable par les banques. Là encore, une fois le regroupement de prêts conso effectuée, il faudra faire une étude pour vérifier la somme totale qu’il sera possible d’emprunter pour acquérir son logement. L’avantage est de pouvoir profiter des taux d’intérêts très bas du marché actuel, une bonne manière de devenir propriétaire, tout en allégeant les mensualités à rembourser tous les mois.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours