?
Posté le 22 mai 2020 à 14:58

Est-il possible de faire un rachat de crédits pour son prêt étudiant ?

Le prêt étudiant sert à financer les études dans l’enseignement supérieur. Il entre dans la catégorie des crédits à la consommation, et à ce titre il peut tout à fait faire l’objet d’un rachat de crédits. Chaque année ce ne sont pas moins de 300.000 étudiants en France qui souscrivent à un prêt étudiant pour leur permettre de poursuivre leurs études. Un chiffre relativement élevé qui découle du coût important de la rentrée et de la vie étudiante, mais aussi de la difficulté parfois à trouver un travail saisonnier ou un job d’appoint. Le prêt étudiant comporte certaines spécificités, mais il est accessible à tous les étudiants et peut être racheté à condition de respecter certaines règles.

Les caractéristiques du prêt étudiant

Au contraire d’un crédit à la consommation classique, le prêt étudiant est un crédit garanti par l’État, ce qui fait sa particularité première. A ce titre il ne peut être octroyé que par un établissement financier partenaire. L’étudiant qui devra être âgé de moins de 28 ans pour y prétendre, n’aura pas besoin de justifier de l’utilisation de la somme empruntée. Celle-ci est plafonnée à 50.000 euros remboursable sur une durée maximale de 10 ans. La garantie du prêt étudiant donnée par l’Etat permet d’éviter toute autre apport de garantie. En revanche, selon le montant emprunté, les parents devront se porter garant pour assurer le paiement des mensualités en cas de problème de remboursement de celles-ci.

Une autre particularité du prêt étudiant repose sur son mode de remboursement spécifique. En effet, l’étudiant pourra commencer à le rembourser intégralement qu’à la fin de ses études, un dispositif très arrangeant étant donné qu’il ne dispose pas encore de revenus réguliers et d’une situation professionnelle stable. Ainsi, le prêt étudiant est assorti de deux types de périodes de franchise :

  • Une franchise partielle, qui implique un remboursement des intérêts et de l’assurance du crédit pendant toute la période de différé, le capital emprunté étant remboursé uniquement à la fin des études.
  • Une franchise totale, auquel cas seules les cotisations d’assurance sont remboursées pendant toute la période de différé, idem pour le capital emprunté qui n’est remboursé qu'à la fin des études.

De manière générale le prêt étudiant est souscrit afin que le parcours scolaire de l’étudiant se passe dans les meilleures conditions. Il ne s’agit pas d’un crédit affecté à l’achat d’un bien ou d’un service mais bien d’une aide pour payer tous les frais liés à la poursuite des études. Il peut donc servir à financer les achats en équipement, les frais d’inscription, mais aussi le transport et le logement par exemple.

Il est à noter également que le prêt étudiant peut à tout moment être remboursé par anticipation et qu’il est accessible à tout Français ou membre d’un des pays de l’Espace Économique Européen (EEE). De plus les conditions du contrat d’emprunt sont négociables, avec par exemple la suppression des indemnités de remboursement anticipé (IRA) et un éventuel allongement de la durée.

Les possibilités de rachat d’un prêt étudiant

Le prêt étudiant comme tous les emprunts peut être inclus dans un regroupement de prêts.  Cela signifie que tous les crédits en cours vont être soldés par une banque ou un organisme de crédit en charge de l’opération de rachat. L’emprunteur aura en parallèle souscrit à un nouveau crédit, ce qui va lui permettre de ne rembourser plus qu’une seule mensualité dont le montant sera ajusté à sa capacité de remboursement et par conséquent à sa situation et ses revenus. L’avantage est que les conditions de ce nouvel emprunt peuvent être revues, notamment le taux d’intérêt qui peut être négocié tout comme la cotisation d’assurance ou encore la durée du crédit. A savoir cependant que l’allongement de celle-ci impacte le cout total du crédit.

L’entrée dans la vie active de l’étudiant peut le mettre en face de nouveaux défis mais aussi de nouveaux besoins. Il est également fort possible que durant ses années d’étude, l’étudiant ait contracté d’autres emprunts. Du coup il se retrouve avec plusieurs crédits en cours à la fin de ses études, ce qui peut représenter une équation budgétaire difficile à résoudre. De plus il peut avoir besoin de trésorerie pour s’installer dans un nouveau logement, pour l’achat d’un véhicule de déplacement ou des nouveaux meubles, ou encore pour faire face aux dépenses de consommation courante, etc. Cette dernière peut être incluse dans l’opération de rachat, ce qui va permettre au jeune actif de ne pas contracter un énième crédit.

Bon à savoir : Le rachat d’un prêt étudiant n’est pas toujours intéressant, d’autant plus que les taux d’intérêt appliqués à cette catégorie d’emprunt sont très avantageux. De plus, étant donné qu’il est assorti d’une franchise, si elle était partielle l’étudiant a déjà remboursé les frais d’intérêt et d’assurance, donc le rachat devient bien moins intéressant. Par contre, en cas de franchise totale, l’opération peut s’avérer plus attrayante mais l’emprunteur aura tout intérêt quoiqu’il en soit à vérifier sa rentabilité.

Le fonctionnement du rachat de crédit étudiant

Le rachat d’un prêt étudiant est donc possible soit en disposant des fonds pour le rembourser intégralement, soit en l’incluant dans une opération de regroupement de prêts. Celui-ci pourra alors être motivé par plusieurs choses importantes :

  • L’écart important du taux d’intérêt de départ, surtout si le prêt étudiant a une durée maximale de 10 ans et celui du rachat de crédits qui sera bien moins élevé
  • La réduction du montant de la mensualité qui peut être opérée grâce à l’opération de regroupement des prêts en cours
  • La gestion simplifiée des finances avec un seul prélèvement mensuel à date fixe
  • Les conditions d’emprunt qui peuvent être revues et réajustées à la situation actuelle (taux d’intérêt, cotisations d’assurance, durée, frais de dossier, etc.)

L’opération peut être réalisée par une banque ou un organisme spécialisé dans le rachat de crédits et toute étudiant y a accès. Le jeune actif qui a fini ses études et entame sa vie professionnelle peut profiter de ce montage financier pour réduire sa charge de remboursement mensuel de crédits mais aussi pour financer un nouveau projet. Lorsque les parents se sont portés garants pour le prêt étudiant, ils ont également la possibilité de l’intégrer dans un rachat de crédits qu’ils souhaitent faire de leur côté.  Dans les deux cas de figure le rachat peut servir à financer une acquisition immobilière.

Pour décrocher la meilleure offre de rachat de son prêt étudiant, il est nécessaire de commencer par procéder à une étude gratuite et sans engagement en ligne. En plus de prodiguer de précieuses informations, de nombreux sites sur Internet donnent en un temps record une estimation d’une éventuelle future mensualité grâce à des outils de simulation performants. S’adresser à un intermédiaire bancaire est également une option intéressante car il dispose d’un réseau de partenaires importants, ce qui lui permet d’offrir une panoplie de solutions de financement.

L’intégration d’une somme d’argent supplémentaire affectée à un nouveau projet est un autre atout que présente le rachat de crédits pour son prêt étudiant. Il aura ainsi la possibilité de financer toute sorte de besoins sans être limité et à condition que son taux d’endettement reste dans la limite du plafond fixé par les établissements financiers

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours