Posté le 25 octobre 2021 à 08:00

Perte d'emploi : rééquilibrer ses finances grâce au rachat de crédits

Votre conjoint a récemment perdu son emploi. Avec la baisse de revenus occasionnée, il vous est aujourd’hui difficile de boucler le mois sans être à découvert. Même en restant optimiste, retrouver un emploi peut prendre du temps et peut également occasionner des frais (déplacements, impressions, tenue pour les entretiens…).

Il vous faut donc rapidement trouver une solution efficace et durable pour écarter le risque de surendettement et ses conséquences.

En effet, ce sont en particulier les mensualités de crédits qui vont peser lourd sur le ménage subitement amputé d’une partie de ses ressources. Cependant, dans cette situation, il est difficile et, de toute façon, périlleux de souscrire un nouveau crédit pour faire face aux imprévus.

Heureusement, une solution existe pour les ménages au sein duquel l’un des conjoints a perdu son emploi : le regroupement de crédits.

 

Les conseillers de Greeniz, organisme de courtage spécialisé en rachat de crédits, vous expliquent en quoi le regroupement de crédits peut être une solution efficace et sous quelles conditions vous pouvez en faire la demande en cas de perte d’emploi – en mettant toutes les chances de votre côté pour obtenir les meilleures conditions de prêt.

 

 

Comment le rachat de crédits peut rééquilibrer votre budget ?

Le regroupement de crédits, aussi appelé rachat de crédits, est une opération financière qui consiste à ressembler vos différentes mensualités de crédits en un seul prêt de substitution.

Vous n’avez ainsi plus qu’une mensualité à payer, ce qui facilite déjà la gestion de votre budget.

La durée de ce prêt de substitution peut être modulée afin d’adapter la nouvelle mensualité unique aux ressources de votre ménage. Vous pouvez donc baisser jusqu’à -60 %* vos mensualités de crédits.

Avec une mensualité plus basse, vous redonnez de l’air à votre budget en augmentant vos revenus disponibles pour les autres charges.

En outre, si vous faites face à un besoin d’argent exceptionnel ou une urgence (véhicule à réparer ou à acheter, la chaudière à changer etc), vous pouvez également demander l’octroi d’une trésorerie complémentaire.

Cette somme doit représenter un pourcentage raisonnable du regroupement de crédits, mais elle est directement intégrée à celui-ci et son remboursement inclus dans la nouvelle mensualité unique.

Un rachat de crédits, c’est également un seul et même taux pour tous vos crédits. Si vous avez un ou plusieurs crédits immobiliers à inclure, et que le montant de ceux-ci représente 60 % au moins du total du prêt de substitution, c’est alors un taux de crédit immobilier qui est appliqué à vos différentes créances.

Un rachat de crédits, c’est également une seule assurance emprunteur. Or remplacer les assurances des différents crédits par une seule portant sur le prêt de substitution permet également récupérer une petite part de reste à vivre.

 

 

Peut-on obtenir un rachat de crédit sans emploi ?

Pour vous accorder un regroupement de crédits, la banque va néanmoins devoir s’assurer que vous serez en mesure de vous acquitter de votre nouvelle mensualité.

Certes celle-ci peut être significativement baissée par l’allongement du crédit, mais cette démarche engendre des frais et qui dit crédit plus long dit également engagement sur le long terme.

 

Quels revenus sont pris en compte dans la demande de rachat de crédit ?

 

Ce sont donc des revenus fixes qui vont être pris en compte pour l’étude de solvabilité réalisée par la banque.

Pour cette raison, il est indispensable d’avoir un co-emprunteur, qui peut bien entendu être votre conjoint.

Si votre conjoint ou co-emprunteur dispose d’un CDI, d’un contrat pérenne dans la Fonction Publique ou d’une pension de retraite, la capacité de remboursement sera calculée sur ce revenu potentiellement stable et pérenne.

Les revenus de professions libérales ou autre entreprise peuvent également être pris en compte si vous êtes en mesure de démontrer la stabilité de l’activité.

En revanche, vos allocations de chômage, les allocations familiales, les primes, les aides diverses, et revenus provenant d’un contrat temporaire (CDD, intérim, auto-entreprise en début d’activité…), ne seront pas pris en compte. En effet, comme nous l’avons déjà souligné, un crédit plus long implique des revenus fixes, stables et potentiellement pérennes.

 

Quelles sont les garanties demandées pour l’octroi d’un regroupement de crédit ?

 

Une garantie est un élément rassurant pour l’organisme prêteur. Elle lui assure en effet d’être remboursé du crédit octroyé en cas de défaillance de l’emprunteur (si vous n’êtes plus en mesure de payer les mensualités).

Plusieurs types de garanties existent :

  • Hypothèque – vous mettez un bien immobilier dont vous êtes propriétaire en garantie du prêt. C’est celle qui rassure le plus les organismes prêteurs, car il s’agit d’une garantie réelle.

 

  • Nantissement – si vous avez un patrimoine financier (placements, épargne, assurance-vie…), vous pouvez l’utiliser comme garantie. Notez bien que du coup la somme en question ne sera plus disponible avant la fin du remboursement du rachat de crédits.

 

  • Caution – il peut s’agir d’une personne physique (caution personnelle ou solidaire) ou d’un organisme de cautionnement. Ce dernier cas est intéressant car c’est l’organisme qui assure le remboursement en cas de défaillance. Toutefois, vous devrez cotiser pour cet organisme, ce qui peut engendrer un certain coût.

 

 

Pourquoi faire appel à un organisme de courtage en rachat de crédits ?

La perte de son emploi engendre une situation de fragilité financière. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il peut être intéressant de regrouper ses crédits et même certaines dettes et impayés (loyers, factures d’énergie, pension alimentaire…).

Dans cette situation, il peut être compliqué de convaincre un organisme prêteur de vous accorder le rachat de crédits idéal aux meilleures conditions.

Pour obtenir les meilleures conditions de prêt, il faut en effet pouvoir présenter un dossier complet et méticuleux, et ne pas hésiter à mettre les banques en concurrence pour obtenir le meilleur taux notamment.

 

Pour cette raison, recourir aux services d’un coutier ou d’un organisme de courtage comme Greeniz est un véritable atout.

En effet, votre conseiller Greeniz vous accompagne tout au long du processus.

  • Il étudie avec vous la meilleure formule de rachat de crédits pour arriver à une mensualité adaptée à vos ressources sans allonger inutilement la durée du crédit (ce qui en augmente toujours le coût total).

 

  • Il négocie pour vous le contrat de prêt avec les meilleures conditions auprès de plusieurs organisme prêteurs partenaires et peut ainsi vous obtenir des conditions avantageuses.

 

  • Il vous conseille, vous accompagne et répond à vos questions tout au long du processus, jusqu’au déblocage des fonds.

 

N’attendez pas que votre situation se complique davantage. Ecartez dès maintenant le risque de surendettement.

Pour obtenir une réponse de principe sous 24h**, faites la simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours