?
Posté le 4 mai 2020 à 15:00

Peut-on faire un rachat de regroupement de crédits ?

Si la situation le permet et si toutes les conditions sont réunies, il n’y a aucun problème à racheter un rachat de crédits. Au contraire, cette opération peut dans certains cas présenter un réel avantage, et il est alors tout à fait conseillé à l’emprunteur d’y avoir recours. Etant donné que le regroupement de prêts permet de profiter d'un taux plus intéressant et de réduire les mensualités, il peut y avoir un réel intérêt de recourir à cette opération de financement une deuxième fois. Il s’agit quoiqu’il en soit de profiter des deux orientations majeures du rachat de crédits, à savoir réaliser des économies et rééquilibrer ses finances.

Peut-on faire un rachat d’un rachat de crédits ?

La réponse est oui il est tout à fait possible de racheter un regroupement de prêts. Regrouper ses emprunts en cours de remboursement pour n’avoir qu’un seul crédit à payer tous les mois permet de réduire son taux d’endettement. Ainsi, l’emprunteur retrouve plus de confort dans ses finances personnelles avec une meilleure gestion et un rapport simplifié avec un seul interlocuteur bancaire. En plus de cela, l’emprunteur peut à nouveau songer à de nouveaux projets en obtenant plus facilement une nouvelle trésorerie. Faire un rachat de crédits est aussi un bon moyen de faire face à ses autres charges mensuelles de manière plus sereine puisque l’opération va se caler sur la situation de l’emprunteur, ce qui signifie une parfaite harmonie entre les charges et les revenus. Le principe est d’obtenir de nouvelles conditions de remboursement, mieux adaptées à sa situation financière.

Il devient légitime de recourir à un deuxième regroupement de prêts à partir du moment où un taux d’intérêt plus intéressant peut être obtenu mais aussi lorsqu’une réduction de la mensualité facilitant le remboursement de la dette est assurée. Un des autres cas de figure qui pourrait motiver l’emprunteur à effectuer à nouveau cette démarche est le besoin de financement d’un nouveau projet. Il existe des produits de rachat de regroupement de prêts auprès de nombreux organismes financiers, banques ou établissements de crédit spécialisés. La motivation principale de leurs offres est d’intégrer dans le financement un ou plusieurs crédits en cours (crédits à la consommation et prêt immobilier), et le capital restant dû d’un emprunt de restructuration, c’est-à-dire rachat ou regroupement de crédits.

Bon à savoir : racheter un regroupement de prêts signifie refaire un nouveau contrat de crédit avec des nouvelles conditions d’emprunt, dont un taux d’intérêt renégocié. Il n’est en effet pas possible de négocier simplement le taux d’intérêt d’un rachat de crédits en cours comme c’est le cas pour une renégociation de crédit immobilier. De plus, pour faire un rachat de regroupement de prêts, il est nécessaire d’avoir souscrit  au moins à une nouvelle échéance mensuelle de crédit, il peut s’agir d’une dette personnelle, fiscale ou familiale, mais aussi d’un découvert bancaire. La condition sine qua none qui définit le rachat de crédits est de regrouper au minimum deux emprunts.

Les conditions pour faire un rachat de regroupement de prêts

Comme pour le premier rachat de crédits effectué, l’emprunteur va devoir déposer une demande et fournir tous les justificatifs nécessaires pour mettre en place le financement d’une deuxième opération du même type. Il pourra au préalable vérifier la faisabilité de son projet en utilisant un simulateur en ligne et dans un deuxième temps en se faisant contacter par un conseiller expert. Comme lors de la première fois il lui est possible de garder la domiciliation de ses revenus dans la même banque et de faire le rachat auprès d’un autre établissement financier. Il sera bien évidemment très important de faire la comparaison des offres obtenues pour profiter des meilleures conditions pour son deuxième rachat de crédits.

Ce qui compte donc dans le rachat d’un regroupement de prêts est d’assurer le bon fonctionnement du remboursement et ce dans les meilleures conditions. Tous les types de crédits peuvent être inclus dans l’opération tout comme un montant d’argent supplémentaire qui sera affecté à un nouveau projet. Celui-ci peut être l’achat d’un nouveau véhicule, le financement d’études, un voyage, la réalisation de travaux, un nouvel équipement pour la maison, etc. L’objectif, si l’emprunteur a contracté de nouveaux emprunts entre le premier et le deuxième rachat est qu’il peut réduire de nouveau réduire son taux d’endettement. Comme pour toute opération de crédit, il faudra mesurer la faisabilité d’un second rachat et une étude par un conseiller expérimenté est nécessaire afin de s’assurer de la faisabilité du financement et du projet.

Le fonctionnement d’un rachat de regroupement de prêts

Les crédits ayant déjà été rachetés devront être justifiés grâce au premier contrat de regroupement de prêts, et l’emprunteur devra constituer un nouveau dossier comprenant ses justificatifs de revenus (fiches de paie, allocations diverses, pensions alimentaires, revenus fonciers, pensions de retraite, etc.), ses avis d’imposition, ses charges, ses tableaux d’amortissement des nouveaux emprunts souscrits, etc. Une étude de faisabilité va bien sûr avoir lieu et c’est à l’organisme financier de vérifier tous les paramètres de recevabilité de la demande mais aussi la capacité de remboursement du ménage. L’organisme prêteur peut émettre un refus si la situation ne permet pas le rachat et ne remplit pas les critères de garantie. Si un réel intérêt réside dans l’opération et si toutes les exigences sont remplies, il n’y aura par contre aucun obstacle à la réalisation du projet de deuxième rachat.

Toutefois il est à noter que chaque banque dispose de ses propres critères de recevabilité qui vont dépendre de plusieurs paramètres (taux d’endettement avant l’opération et une fois celle-ci effectuée, montant total emprunté, durée de remboursement, capitaux restants dus, avancement du premier rachat de crédits, apport d’une garantie, etc.).

De manière générale la durée de remboursement est allongée, ce qui permet de faire baisser le montant de la mensualité même si de ce fait, le cout total du crédit est majoré. Quoiqu’il en soit à la finalité il n’y aura qu’un seul prêt à rembourser pour le foyer est c’est là tout l’intérêt d’un premier et d’un deuxième rachat de crédits. Si le ménage estime que sa situation financière tend à nouveau à se déséquilibrer il peut donc encore une fois solliciter l’opération de rachat qui sera une nouvelle restructuration de son budget. Les étapes à suivre seront les mêmes, à savoir constitution d’un dossier, respect des délais de réflexion et de rétractation, signature de l’offre de crédit et déblocage des fonds.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours