Posté le 23 juillet 2019 à 11:00

Comment fonctionne le rachat de crédits pour propriétaire ?

Lorsqu'un particulier décide de faire un rachat de crédits, sa situation locative est un élément important. S'il dispose d'un bien immobilier qui lui appartient, ce critère sera pris en compte dans son dossier dès le départ, car cela aura un impact sur les conditions du nouveau crédit mis en place. L'offre de financement proposée par l'intermédiaire bancaire en charge va ainsi se baser sur un emprunteur au statut de propriétaire, qui aura ainsi la possibilité de recourir soit au rachat de crédits à la consommation, soit au rachat de crédit immobilier.

Définir l'offre de rachat de crédits

Pour définir la catégorie de rachat de crédits dont le propriétaire peut disposer, il faut au préalable faire un calcul par rapport à la somme totale des capitaux restants dus. Si la part des prêts immobiliers est supérieure à 60 %, le regroupement des crédits est considéré comme étant un rachat immobilier, si au contraire elle est inférieure à 60 %, il entre dans la catégorie du rachat de crédits à la consommation. Il existe plusieurs différences entre les conditions d'emprunt des deux opérations, dont la principale réside dans le taux d'intérêt appliqué.

Le rachat de crédits propriétaire est accessible à plusieurs profils d'emprunteur : les propriétaires d'un bien immobilier, les accédants à la propriété mais aussi les personnes qui sont locataires et ne disposent pas d'un bien immobilier, mais de parents ou de proches qui acceptent de donner leur bien immobilier en garantie. Il peut prendre plusieurs formes :

- Le rachat de crédits à la consommation qui va regrouper tous les crédits à la consommation, qui sont les prêts personnels, les crédits affectés comme les prêts auto, travaux, etc., les crédits conso dans les grands magasins ou grandes surfaces, les crédits renouvelables. Cette catégorie de rachat peut également intégrer des impayés, des découverts bancaires ou des dettes d'ordre fiscales ou personnelles, tout comme il peut inclure une trésorerie supplémentaire. Elle exclut tout encours de crédit immobilier et se résume à tous les crédits conso qui seront réunis en un nouvel emprunt unique qui pourra être étalé sur une période plus longue, ce qui va augmenter son coût total. Cependant il pourra bénéficier d'un taux d'intérêt revu à la baisse, et d'une seule mensualité dont le montant pourra être allégé.

- Le rachat de crédits intégrant la globalité des crédits en cours, y compris les prêts immobiliers. Grâce à l'opération, le taux d'endettement peut être régulé de manière à rester dans la limite raisonnable et surtout accepté par les banques et les établissements financiers. L'emprunteur peut ainsi éviter le surendettement et surtout retrouver une situation financière saine et stable.

- Le rachat de crédits propriétaire avec une garantie hypothécaire. Dans un tel cas, le propriétaire d'un bien immobilier propose en garantie de son nouveau crédit, la mise en hypothèque de celui-ci. Les banques sont très friandes de ce type de rachat car elle est un gage de sécurité. Elles donnent plus facilement leur accord pour ce type de dossier, d'autant plus si le montant total des capitaux rachetés est important. La caution hypothécaire peut être apportée par les parents de l'emprunteur. Dans ce cas, seule la valeur du bien sert de référence et les revenus ne sont pas pris en compte. A noter que pour ce type de rachat de crédits, le taux d'intérêt sera moins élevé que pour un rachat sans garantie. En revanche, plus le montant emprunté est conséquent, plus les frais de garantie sont élevés.

L'intérêt du rachat de crédits pour un propriétaire

Une opération de rachat de crédits comporte de nombreux avantages pour un propriétaire. Il s'agit tout d'abord d'un véritable outil financier pour rééquilibrer son budget, avec la mise en place de mensualités adaptées à son budget. D'autre part, lorsqu'un emprunt immobilier est toujours en cours, la nouvelle offre de financement peut comporter un nouveau taux d'intérêt plus avantageux, calqué sur la tendance actuelle du marché. En plus d'apporter un véritable bol d'air aux finances personnelles, le rachat de crédits propriétaire peut permettre de financer de nouveaux projets comme des travaux, une nouvelle voiture, un nouvel équipement, etc., mais également d'anticiper un départ à la retraite qui signifie une baisse des revenus.

Côté gestion des finances, le rachat de crédits propriétaire permet une meilleure organisation. Une mensualité unique sera prélevée une seule fois par mois et à une date fixée à la signature du contrat de crédit. L'emprunteur n'aura à gérer qu'un seul interlocuteur bancaire, ce qui lui permettra de tisser des liens de confiance et de ne pas avoir à gérer différents créanciers. Un autre avantage du rachat de crédits propriétaire : la possibilité de valoriser son bien immobilier. La plupart du temps les banques et établissements financiers donnent une réponse favorable à une demande de fonds supplémentaires pour rénover, construire une extension ou ajouter une plus-value à sa maison ou son appartement.  De plus, le montage financier peut tout à fait être aménagé afin de ne pas alourdir les mensualités, même avec cette trésorerie en plus qui sera donc greffée à la somme totale empruntée.

Le fonctionnement du rachat de crédits propriétaire

Le rachat de crédit propriétaire permet d'emprunter une somme d'argent allant jusqu'à 200.000 euros pour les propriétaires et 150.000 euros pour les propriétaires accédants. La durée maximale moyenne accordée pour ce type d'opération est de 15 ans. Lorsque l'emprunteur met en hypothèque son bien immobilier, la durée maximale peut aller jusqu'à 35 ans, l'organisme prêteur ayant la garantie que quoiqu'il advienne le remboursement du crédit est assuré (par la vente du bien immobilier le cas échéant). Pour ce type de garantie, l'emprunteur a l'obligation de passer par un notaire, alors que pour un cautionnement, il suffit de passer par une société de caution qui va garantir l'emprunt en échange du versement d'une commission sur la somme totale empruntée, et qui s'élève en moyenne à 2 ou 3%.

Les étapes à franchir pour obtenir un rachat de crédits propriétaire sont multiples et cela implique parfois une connaissance du marché et de son fonctionnement. Faire appel à un courtier spécialisé permet à la fois de se faire accompagner de manière personnelle afin de faire les bons choix, mais aussi de profiter d'un réseau de partenaires bancaires exclusif, afin de bénéficier des meilleures conditions et d'une offre sur-mesure selon les besoins et les capacités de remboursement de l'emprunteur. C'est l'occasion de profiter d'une écoute attentive par un conseiller dédié et doté d'une grande expertise, spécialiste financier et surtout négociateur dévoué à la cause de son client. Il saura mettre en concurrence les différentes banques et acteurs financiers et surtout maximiser les chances de réussite.

Internet étant un outil rapide et surtout efficace, il faudra commencer les démarches en remplissant un formulaire de demande de rachat de crédits propriétaire. Gratuit et sans engagement, ce traitement de l'information en ligne accélère la transmission des renseignements et des dossiers. Dès que l'info propriétaire est reçue, le demandeur est contacté par un conseiller spécialisé dans ce domaine. Il sera en charge d'étudier le dossier pour proposer le montage financier le mieux adapté. Une fois que le dossier sera prêt, muni de toutes les pièces justificatives, il suffira de l'envoyer aux partenaires financiers pour obtenir un accord de financement.  L'opération de rachat de crédits est facilitée pour les propriétaires grâce à leur bien immobilier apporté en garantie, ce qui est un engagement certain pour les organismes prêteurs.