?
Posté le 13 novembre 2019 à 14:00

Peut-on renégocier un rachat de crédits ?

Un particulier qui a regroupé une première fois ses prêts peut, sous certaines conditions, procéder à une deuxième opération de rachat de crédits. Le but est avant tout de mieux adapter les conditions de cette deuxième opération à sa situation financière actuelle. Concrètement il n’existe aucun frein à un tel procédé, à condition que l’organisme prêteur s’assure que l’emprunteur pourra retrouver une situation stable dans le temps, grâce à une mensualité réduite, une durée allongée et une capacité de remboursement suffisante. En effet ce nouveau financement peut permettre de faire face à un changement de situation, une accumulation de trop de prêts ou encore une perte de revenus survenue subitement. 

Les raisons de renégocier son rachat de crédits

Si le rachat de crédits a soulagé le budget de nombreux ménages français, il n’est pas rare de voir certains revenir vers leur prêteur pour faire une nouvelle demande de regroupement de leurs prêts.  Si cette opération financière a permis au foyer de sortir d’un endettement excessif, voire d’un surendettement avec une réduction considérable du montant de la mensualité, il est important de bien gérer l’après rachat de crédits. Un budget au quotidien bien organisé permet d’appréhender plus facilement les dépenses et de bien équilibrer les charges. Il existe malheureusement des risques de rechute et des situations qui entrainent à nouveau le ménage dans un endettement trop important.

Pourtant, les courtiers qui procèdent à un premier rachat de crédits tiennent un discours très clair et préviennent au maximum leurs clients des possibilités de retomber dans un engrenage financier. Il faut donc absolument surveiller ses finances et avoir une gestion impeccable car de nouvelles erreurs peuvent vite mettre en danger l’équilibre retrouvé. Les raisons d’un deuxième rachat de crédits sont parfois volontaires, mais aussi involontaires. Lorsqu’un emprunteur décide de profiter d’une vague de taux très bas sur le marché, il a tout intérêt à entamer un processus de rachat pour faire baisser encore davantage sa mensualité unique. Par contre lorsqu’il perd son emploi et subit donc une baisse de revenus conséquente, la demande peut être nécessaire et due au changement de situation.

Quelques conseils avant de se lancer

De manière générale, le regroupement de prêts est une opération va racheter tous les capitaux restants dus mais qui augmente le coût total du nouvel emprunt souscrit. Pourquoi ? Car lors du montage du plan de financement la durée du nouveau crédit va être augmentée, ce qui permet de réduire le montant de la mensualité, mais a donc un impact direct sur le coût du crédit. Une deuxième opération de regroupement de prêts va donc forcément entraîner à nouveau une majoration des frais. Avant de prendre une décision, il sera donc important de premièrement bien s’informer sur le coût du crédit afin d’éviter un coût total de l’opération trop important, deuxièmement de se tourner vers un organisme sérieux et professionnel qui saura diriger le demandeur vers la meilleure solution possible. 

Pour éviter d’accumuler de nouvelles dettes une fois tous les emprunts regroupés, l’emprunteur doit avoir un comportement financier responsable. Se faire conseiller par un établissement spécialisé est toujours recommandé car il mène des études personnalisées et proposent des offres sur mesure, en accord également avec les besoins financiers du foyer. Il est possible de faire une simulation en ligne pour un rachat de son rachat de crédits à tout moment, et il n’y a pas réellement de frein à une deuxième opération de ce genre. Cependant, il faudra bien entendu respecter certains critères. Les demandes de faisabilité peuvent se faire en ligne, de plus elles sont gratuites et sans engagement. Elles permettent aussi de comparer plusieurs offres en même temps. Toutes les catégories de crédit peuvent être incluses dans l’opération, qu’il s’agisse de prêts personnels, crédits affectés, prêts immobiliers, crédits renouvelables, etc. L’important est de pouvoir rembourser ce nouvel emprunt dans les meilleures conditions possibles et de bénéficier d’un nouveau contrat adapté à la situation actuelle de l’emprunteur.



Les conditions pour renégocier un rachat de crédits

Racheter un rachat de crédits revient donc à renégocier un contrat de regroupement de prêts en cours de remboursement. Les raisons d’une telle demande peuvent être variées et selon le niveau de difficultés que rencontrent le demandeur toutes ne peuvent pas être acceptées. Voici certaines conditions qu’il sera impératif de respecter pour voir sa demande aboutir :

  • L’intervalle entre les deux opérations doit être de minimum deux années, c’est une condition demandée par la plupart des banques et établissements financiers. En effet, si le laps de temps entre les deux rachats est trop court, il y a très peu de chances pour l’emprunteur de trouver un nouveau plan de financement. Renégocier son rachat de crédits au courant de la même année n’est donc pas envisageable, même si la situation financière du ménage s’améliore. Surtout il ne faudra pas négliger les différents frais qu’encourent un nouveau rachat et bien faire son calcul à l’avance. 
  • L’emprunteur doit monter un nouveau dossier, comme pour le premier rachat de crédits. Le fait de refaire une demande n’est pas la garantie d’un nouvel accord, et il faudra justifier à nouveau de sa situation et de ses revenus qui seront passés au peigne fin. L’ensemble des documents et justificatifs doit donc être fourni, et il sera même préférable d’avoir une augmentation de revenus plutôt qu’une baisse. En effet, les banques sont plutôt sceptiques lorsqu’elles reçoivent une deuxième demande de la même personne et elles interprètent cela comme une mauvaise gestion des finances et il faudra être d’autant plus convaincant. Présenter des revenus solides est alors un atout certain. 
  • Afin d’éviter d’être considéré comme un profil à risque, les comptes bancaires devront être tenus de manière irréprochable. Si un premier rachat a déjà eu lieu et que des rejets de prélèvement se sont présentés sur le compte, l’emprunteur aura beaucoup de difficultés à obtenir un deuxième accord de rachat de crédits. Mieux vaut attendre que la situation budgétaire s’améliore et que les comptes affichent une bonne tenue sans incident. 

Les différentes possibilités

Un deuxième rachat de crédits présente des avantages, notamment pour aider l’emprunteur à réduire à nouveau son taux d’endettement.  D’un autre côté, lorsqu’il s’agit d’une renégociation d’un emprunt immobilier pour la deuxième fois, ce choix peut être justifié par une nouvelle baisse des taux d’intérêt sur le marché du crédit. Si en plus l’emprunteur a contracté entre temps un autre prêt immobilier (acquisition d’une résidence secondaire, investissement, etc.) et un ou plusieurs crédits à la consommation, une nouvelle opération de regroupement de prêts est également tout à fait envisageable. 

Pour mesurer la faisabilité d’une renégociation de rachat de crédits, il est préférable de se faire conseiller, voire assister par un expert. Un organisme reconnu et spécialisé pourra procéder à toutes les vérifications nécessaires, étudier le profil du demandeur et la nature de sa demande, et faire une réelle estimation des possibilités qui s’offrent au demandeur.  Les démarches sont bien entendu non engageantes et totalement gratuites et l’emprunteur peut obtenir une estimation du montant de ses nouvelles mensualités très rapidement. A l’identique d’un premier rachat de crédits, la deuxième opération suit le même procédé, avec un regroupement de tous les crédits en cours et à la finalité un seul crédit à rembourser, toujours sur une durée plus longue. 

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours