?
Posté le 24 juillet 2020 à 00:00

Financer un nouveau véhicule : le crédit auto

« Bonne nouvelle, ce sont des triplés ! »
Heureux, mais encore sous le choc de la nouvelle, vous montez dans votre petite citadine qui approche des 200 000km… Vous allez devoir vous équiper pour cette famille qui s’agrandit.
Même sans avoir trois enfants d’un seul coup, les parents sont particulièrement confrontés à ce besoin urgent de changer de voiture. Or, à cette période de votre vie, les dépenses sont déjà nombreuses : vous venez d’acquérir une habitation ou opérez des travaux d’isolation énergétique de votre maison, sans parler de toutes ces charges quotidiennes impactées par l’arrivée d’un ou plusieurs nouveaux enfants. Vous n’avez donc pas nécessairement la trésorerie disponible pour financer un nouveau véhicule. En fonction du nombre de crédits que vous avez déjà contractés plusieurs options s’offrent à vous, comme le crédit à la consommation ou le rachat de crédits.

Le crédit à la consommation

Si vous n’avez encore aucun prêt en cours, ou uniquement un crédit immobilier, vous pouvez faire une demande de crédit à la consommation simple. Dans le cas de l’achat de votre véhicule, deux types de prêts s’avèrent alors intéressants : le prêt personnel et le prêt affecté

Le montant d’un crédit conso, qui ne peut pas porter sur des projets professionnels, ni immobiliers, peut être de 200€ à 75 000€. Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours.

Quelle est la différence entre un prêt affecté et un prêt personnel ?

Dans le cas d’un crédit à la consommation pour l’achat d’un nouveau véhicule, le prêt affecté s’avère un choix, certes contraignant, mais sûr.

L’ avantage. Le prêt affecté étant totalement lié à l’acquisition du véhicule tel que prévu dans votre contrat, si celui-ci ne vous était pas fourni ou s’il présentait une avarie, le prêt serait d’office annulé. En outre, il financera tous les frais liés à l’acquisition du véhicule comme l’achat d’accessoires ou les frais d’établissement de la carte grise.

L’inconvénient. Vous devez renseigner les détails concernant le véhicule et fournir un justificatif d’achat afin que l’organisme prêteur délivre la somme, qui sera directement versée au vendeur.

D’une durée de 3 mois minimum, il n’y a pas de plafond légal pour la durée maximale, même si celle-ci est généralement fixée à 84 mois (7 ans). Vous pourrez le contracter auprès d’un organisme de crédit, de votre banque ou de votre concessionnaire s’il dispose de partenariats financiers (ex. : PSA Finance France pour Citroën, DS, et Peugeot, ou Diac pour Renaut).

Le prêt personnel peut couvrir de façon très libre n’importe quel projet.

L’avantage. L’organisme financier ne vous demandera aucun justificatif concernant directement l’achat. Vous pouvez donc consacrer la somme du prêt à l’achat du véhicule ou la ventiler sur plusieurs dépenses. Il fonctionne donc comme une trésorerie personnelle supplémentaire.

L’inconvénient. Si pour une raison, quelle qu’elle soit, le bien que vous prévoyez d’acheter ne vous est pas livré, vous restez néanmoins tenu de rembourser ce prêt qui peut courir sur plusieurs mois ou années.

Crédit auto : faire la simulation

Encore faut-il choisir l’organisme qui vous fera l’offre de prêt la plus intéressante et la mieux adaptée à votre situation. Le net vous offre aujourd’hui cette liberté de comparer et choisir la meilleure offre pour votre projet. Pour vous aider dans votre choix et gagner du temps, il vous suffit de recourir à un comparateur de crédit en ligne (checkmoncredit.fr, crédit.choisir.com, capitaine-credit.com…).

Ces comparateurs présentent les offres de prêts de leurs différents partenaires. Vous pourrez en un coup d’œil comparer le taux proposé par les organismes de financement, le montant des mensualités, ainsi que le montant total dû. La durée et le taux du crédit modifiant la somme totale que vous aurez finalement remboursée du fait des intérêts, il est important de sélectionner un comparateur qui vous présente clairement le TAEG (taux annuel effectif global), ainsi que le montant global du remboursement.

D’un fonctionnement encore différent, la location avec option d’achat (LOA) peut également être une solution intéressante si vous souhaitez changer régulièrement de véhicule. Toutefois, la règlementation ne contraint actuellement pas les organismes prêteurs à communiquer sur le taux des offres. Il peut donc être difficile de comparer objectivement les coûts des crédits auto (personnels ou affectés) avec une LOA. Certains comparateurs proposent néanmoins de simuler une location avec option d’achat (LOA), ce qui vous aidera dans votre comparaison et alimentera votre réflexion.

Le rachat de crédits à la consommation

Vous avez déjà contracté d’autres crédits et vous atteignez votre capacité d’endettement saine (soit 33% de vos revenus), il peut être intéressant de regrouper tous vos crédits en un seul, afin d’ajouter ce nouveau crédit à la consommation, sous la forme d’un prêt personnel.

Le regroupement de crédits : en quoi consiste-t-il ?

 Lorsqu’un ménage a contracté un nombre important de prêts différents, le rachat de crédits est une opération qui peut être intéressante. Il consiste dans le regroupement de vos créances. Pour cela un prêt de substitution à taux fixe est contracté. 

L’objectif pour vous.
Plutôt que de devoir gérer plusieurs mensualités aux montants, taux et dates de prélèvement différentes, toutes celles-ci sont rassemblées en une mensualité unique.
Si vous choisissez d’augmenter même légèrement la durée de votre prêt, votre nouvelle mensualité sera inférieure au cumul des anciennes mensualités. Votre budget gagne en souplesse.
Vous pouvez affronter sereinement les nouvelles dépenses entraînées par l’agrandissement de votre famille (couches, alimentation, frais de garde, plus tard les activités…), ainsi que par ce nouveau véhicule. Si vous décidez de passer d’une citadine à un monospace, les taxes, le carburant, l’assurance, les entretiens et éventuelles réparations à prévoir, auront un coût supérieur à ceux de votre ancienne auto. Ne vous laissez pas surprendre par ces changements, anticipez-les sereinement.

Avec cette marge retrouvée dans votre budget quotidien, vous pouvez également recommencer à économiser une partie de vos revenus pour emmener tout ce petit monde en vacances.

Il ne s’agit néanmoins pas d’une solution miracle. Il faut donc passer par un organisme de crédit fiable, dont l’expertise et la transparence vous garantira une solution tout à fait adaptée à votre situation. A l’instar d’un courtier classique, votre conseiller négociera pour vous le prêt le mieux adapté à votre situation, au meilleur taux, grâce à un important réseau de partenaires bancaires reconnus dans le rachat de crédits. Il vous accompagnera également tout au long de vos démarches

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours