Posté le 14 septembre 2020 à 08:00

Rachat de crédit : votre checklist des justificatifs

Les fins de mois deviennent difficiles ou vous préparez un nouveau projet (véranda, mariage, voyage, le financement des études de vos enfants…) et vous envisagez donc de faire une demande de rachat de crédits. Dans cette période compliquée, vous avez déjà beaucoup de choses à penser et vous vous demandez quelles pièces vont être exigées.

Pour vous aider à préparer au mieux votre dossier, Greeniz vous donne ici une liste des justificatifs qui vous seront demandés. Afin de vous faire les propositions les plus adéquates et adaptées à votre situation particulière, il est important que vous remplissiez avec le plus de transparence possible la simulation en ligne. Si les banques qui financeront votre projet pourront encore éventuellement vous demander des pièces complémentaires, en réunissant les documents mentionnés dans cet article vous pourrez déjà gagner beaucoup de temps.

L’objet du rachat de crédits est, après tout, de rendre de l’air à votre budget et ainsi de ramener un peu de sérénité dans votre quotidien. Nos conseillers sont également là pour répondre à vos questions et vous accompagner tout au long de vos démarches.

Justificatifs pour un rachat de crédits

Le regroupement de crédits est avant tout une opération bancaire. En tant que particulier emprunteur, il vous faut donc constituer un dossier complet qui présentera aussi bien votre situation personnelle, professionnelle, patrimoniale que financière. Les documents exigés sont ceux demandés par les banques et/ou définis par la loi.

Fournissez les copies des documents présentés ci-dessous et tenez les originaux à disposition des organismes pour vérification. Ne transmettez pas directement les originaux.

Etat civil

  • La pièce d’identité du demandeur et de son conjoint, en cours de validité ou non au moment de la demande, mais valide au moment du déblocage des fonds.
  • La copie du livret de famille jusqu’au dernier enfant.

Revenus

  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou de retraite, ou les attestations d’indemnités de chômage, du demandeur et du conjoint éventuel.
  • Le bulletin de salaire de décembre dernier.
  • Une attestation d’allocations de la CAF.
  • Votre dernier avis d’imposition complet.
  • Tout autre type de revenu : pension d’invalidité, pension alimentaire…
  • Pour les propriétaires avec des revenus locatifs : les justificatifs de revenus locatifs et les baux.

Crédits et gestion du budget

  • Les relevés de tous vos comptes bancaires sur les 3 derniers mois.
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB).
  • L’offre de prêt immobilier et son tableau d’amortissement.
  • Vos offres de crédits à la consommation et leurs tableaux d’amortissement.
  • Les justificatifs des crédits renouvelables récents sur les 3 derniers mois, afin de connaître le montant restant dû.

Situation patrimoniale

  • Pour les propriétaires :
    • Le titre de propriété complet ou l’attestation de propriété,
    • Votre déclaration foncière.
    • Les trois dernières factures de téléphone et d’électricité.
  • Pour les locataires :
    • Le bail.
    • La dernière taxe d’habitation.
    • Les trois dernières quittances de loyer.
    • Vos trois dernières factures de téléphone et d’électricité.
  • Pour les personnes hébergées :
    • Une attestation d’hébergement.
    • La pièce d’identité de la personne qui vous héberge.

Justificatifs supplémentaires pour les professionnels

Pour les professionnels, certains justificatifs spécifiques pourront encore être demandés.

  • Les 3 derniers avis d’imposition.
  • Les justificatifs de prêts professionnels.
  • La déclaration 2035.
  • Les 3 derniers relevés de comptes professionnels.
  • Les 3 dernières liasses fiscales.

 

Pourquoi ces justificatifs sont-ils importants ?

Cette liste est destinée à vous faire gagner du temps dans vos démarches et à les faciliter au maximum. Les justificatifs qui vous sont demandés sont importants dans le cadre de la constitution de votre dossier, car ils vont permettre

  • de déterminer la faisabilité du dossier,
  • de choisir les partenaires bancaires auxquels transmettre votre demande,
  • de vous faire des propositions réellement adaptées à votre situation,
  • de faciliter la négociation de la meilleure offre avec les banques.

Encadré par la loi, le rachat de crédits est destiné à vous aider au quotidien notamment en retrouvant un reste à vivre plus important grâce à la diminution des mensualités de vos créances*. En tant qu’emprunteur, vous êtes protégé. Les banques ne peuvent vous accorder ce prêt que si celui-ci vous permettra vraiment d’améliorer votre situation.

Si vous êtes déjà en situation de surendettement, ne parvenez vraiment plus à rembourser vos mensualités actuelles et vous acquitter de vos charges, ou si vous êtes déjà fichés au FICP ou au FCC, il faudra vous rapprocher de la Banque de France. Celle-ci pourra vous proposer un plan conventionnel de redressement, voire un redressement personnel.

Si votre taux d’endettement est inférieur à 50 %, même si votre situation financière est inconfortable, vous n’êtes pas encore en surendettement, le regroupement de crédits peut alors être une solution vraiment intéressante. Alors, ne tardez pas à faire votre simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours