?
Posté le 23 novembre 2020 à 08:00

Faire un rachat de crédit à taux variable

Contracter un crédit à taux fixe ou à taux variable est avant tout un choix qui se veut stratégique. En fonction, du niveau des taux au moment de souscrire un prêt, il peut être plus ou moins avantageux d’opter pour l’une ou l’autre formule, voire une formule mixte.

Qu’implique un crédit à taux variable ? Quels en sont les avantages et les risques ? Est-il possible d’opter pour un taux révisable également dans le cadre d’un rachat de crédit ? Ce sont autant de questions qui nous sont régulièrement posées chez Greeniz. Pour toujours mieux vous accompagner, nos experts vous donnent leurs réponses et leurs conseils.

Un crédit à taux variable : en quoi ça consiste ?

Un crédit est généralement assorti d’un taux d’intérêt déterminé par l’organisme de financement en fonction de plusieurs critères : le profil de l’emprunteur, le montant et la durée de celui-ci. Ce taux d’intérêt peut être fixe – il n’évoluera pas durant toute la durée du crédit – ou variable – ce taux est révisé périodiquement. On parle dans ce dernier cas de prêt à taux variable ou révisable.

La révision du taux d’intérêt, fixée dans le contrat, a généralement lieu à date anniversaire du crédit. Il évoluera donc chaque année.

Qui et qu’est-ce qui détermine la variation de ce taux ?

C’est l’organisme de financement qui fixe le nouveau taux sur base de l’Euribor. Ce dernier détermine les principaux taux de référence du marché monétaire de la zone Euro, tous les 3, 6 ou 12 mois. A celui-ci s’ajoutera la marge de la banque qui a accordé le crédit.

Un taux révisable fluctue généralement entre 1 et 3 % par rapport au taux d’intérêt initial fixé à a signature du contrat. Le niveau de son augmentation dépendra à nouveau du profil de l’emprunteur : meilleur est le dossier, moindre est la variation.

Cette révision du taux d’intérêt peut être plafonnée. On parle alors de taux « capés ».

Un crédit à taux variable : quels avantages ?

Le principal avantage d’un taux d’intérêt variable consiste dans le fait que celui-ci est généralement plus bas que le taux fixe qui peut être proposé à la signature du contrat. Il s’agit donc ici de solliciter un crédit avec une visée spéculative.

Si les taux sont relativement élevés au moment de la signature du contrat, une baisse des taux conjoncturelle peut rendre un taux variable intéressant. La baisse des taux permet alors de faire baisser la mensualité du crédit.

Dans le cas d’un crédit immobilier, par exemple, si les taux venaient à monter de façon significative, il est alors possible de faire racheter le crédit par une autre banque, de rembourser anticipativement le prêt (dans ce cas, souvent sans indemnités de remboursement anticipé) ou de revendre le bien.

Contracter un emprunt avec un taux variable est donc potentiellement une opération intéressante pour un crédit de relativement courte durée ou pour une opération financière telle que l’achat d’un bien immobilier destiné à une revente relativement rapide avec une plus-value.

Pour plus de sécurité, il est possible de demander que soit ajouté au contrat une clause rendant possible la conversion de ce taux variable en taux fixe.

Un crédit à taux variable : quels risques ?

Contracter un emprunt à taux variable demande comprendre, suivre et même idéalement anticiper la fluctuation des taux d’intérêts.

En effet, si les taux viennent à augmenter, celui de votre emprunt augmentera en conséquence et avec celui-ci vos mensualités et le coût global de l’emprunt.

Il peut donc mettre en péril la bonne tenue d’un budget un peu serré, voire occasionner des problèmes de remboursement allant jusqu’à la défaillance de l’emprunteur.

Comme les mensualités sont imprévisibles à long terme, vous ne disposez pas non plus d’un tableau d’amortissement indiquant clairement le montant de vos mensualités sur toute la durée du prêt, ainsi que le ratio entre les taux d’intérêts et la part du capital remboursés chaque mois.

Le rachat de crédit à taux fixe ou variable :

Le regroupement de crédits, ou rachat de crédits, consiste en un prêt de substitution qui rassemble en un seul tous vos emprunts. Il peut permettre la diminution du taux d’endettement jusqu’à -60 %* en modifiant la durée des différents crédits. Cette opération financière rassemble une seule les différentes mensualités. C’est donc un moyen de reprendre le contrôle de son budget et de retrouver un reste à vivre plus important, afin soit d’éviter le surendettement, soit d’investir dans un nouveau projet (immobilier, travaux d’isolation, voyage, mariage, naissance…).

Si certains établissements bancaires permettent de contracter un rachat de crédits à taux variables, ceux-ci sont relativement rares. Pourquoi ? A taux variable, les mensualités du prêt sont susceptibles d’évoluer et donc d’augmenter, déstabilisant de nouveau le budget de ceux qui ont recours à la restructuration de dettes. En effet, un emprunt à taux variable, on l’a dit, est particulièrement intéressant pour un projet à relativement court terme, alors que l’avantage du regroupement de crédits se situe plutôt dans une opération à long terme. Sans être incompatibles, ni impossibles, les deux procédés une fois conjoints perdent potentiellement de leur intérêt.

Pour trouver l’établissement bancaire susceptible de vous octroyer un rachat de crédits à taux variable dans les meilleures conditions, l’idéal est donc de passer par un organisme de courtage. Greeniz vous accompagne tout au long de votre démarche. Vous faites une rapide simulation en ligne (gratuite et sans engagement), et une première réponse de principe vous est transmise sous 24h**.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Les autres actualités du rachat de crédits