?
Posté le 22 août 2022 à 08:00

Peut-on inclure une LOA dans un regroupement de crédits ?

De nombreux achats importants impliquent de recourir aux crédits dès qu’on n’a pas la trésorerie, voire le patrimoine suffisant. Il s’agit dans une majorité de cas d’un prêt immobilier pour acquérir son logement, augmenté d’un crédit travaux pour la rénovation ou l’aménagement de celui-ci, puis d’un crédit auto pour l’achat d’une nouvelle voiture.

Aujourd’hui, parmi les différents types d’emprunts qu’il est possible de souscrire pour l’acquisition d’un véhicule, la LOA a particulièrement le vent en poupe.

Le problème se pose lorsque l’accumulation des mensualités de crédits met en péril l’équilibre de votre budget voire la santé financière de tout le ménage.

Dans ces circonstances, le regroupement de crédits est la solution la plus efficace pour redonner de l’air à ce budget et retrouver un reste à vivre plus confortable, car il permet de baisser significativement ses mensualités. Mais qu’en est-il de la LOA ?

Peut-on inclure une LOA dans un regroupement de crédits ? Comment ça se passe ? Quels sont les risques ou frais à prévoir ?

 

Greeniz, organisme de courtage spécialisé en regroupement de crédits, fait le point pour vous sur le rachat de crédits avec LOA.

 

 

La LOA (location avec option d’achat) : en quoi ça consiste ?

La LOA (location avec option d’achat) est une méthode de financement qui, à la différence d’une location classique, permet d’acheter le bien au terme d’une période de location déterminée par contrat. Vous passez donc de locataire à propriétaire, si vous le souhaitez, car ce n’est pas une obligation non plus, en vous acquittant d’une somme également fixée dans le contrat (valeur résiduelle). La « valeur résiduelle » est déterminée en soustrayant le montant des loyers déjà payés de la valeur du bien. On parle également souvent de « location avec promesse de vente », de « crédit-bail » ou « leasing » (plutôt pour les professionnels). La LOA est donc directement liée à un bien spécifique.

On entend le plus souvent parler de LOA pour l’acquisition d’une voiture neuve, mais ce type de crédit peut également être utilisé pour un bateau, une moto, de l’électroménager et même un piano par exemple.

Une autre caractéristique avantageuse de la LOA (par rapport à un crédit classique) tient aux différents services d’entretien, changement de pièces d’usures ou contrat de maintenance (en fonction de l’objet) qui sont compris dans les loyers.

C’est notamment ce petit plus qui explique le succès de ce type de financement. En effet, si dans certains cas, une LOA peut représenter un coût global plus élevé, les loyers en comprenant l’entretien permettent de mieux budgétiser ses dépenses à l’année et réduire les risques de dépenses imprévues.

En outre, à l’issue du contrat, le locataire peut choisir d’acquérir le véhicule ou non et peut-être renouveler le contrat sur un autre véhicule. Ce faisant, il s’épargne les embarras d’une voiture vieillissante qui perd de la valeur à chaque kilomètre parcouru et dont l’entretien et les réparations sont appelés à couter de plus en plus cher.

A noter/ Tout comme un crédit affecté et à la différence d’une location longue durée, elle est soumise au code de la consommation (art. L.311-2). En revanche, son TAEG n’est pas soumis au taux d’usure.

 

 

Le rachat de crédits : comment ça marche ?

Le rachat de crédits, appellation encore communément donnée à l’opération bancaire qu’est le regroupement de crédits, consiste à rassembler en un seul prêt de substitution ses différents crédits, même s’ils appartiennent à différentes catégories (crédits à la consommation, prêts immobiliers, dettes personnelles…).

Il est alors possible de baisser la nouvelle mensualité unique jusqu’à -60 %* en modulant la durée d’emprunt.

Dans le cadre rachat de crédits, il est également possible de solliciter une trésorerie complémentaire pour le financement d’un nouveau projet. Son remboursement est alors compris dans la nouvelle mensualité unique.

 

Du fait d’une grande flexibilité en termes de durée et de montants à rembourser, cette solution convient à de très nombreux profils d’emprunteurs (seul ou avec un coemprunteur, locataire ou propriétaire, salarié, fonctionnaire ou retraité, jeune ou senior, avec un taux d’endettement raisonnable ou élevé…).

 

 

Peut-on inclure une LOA dans un rachat de crédits ?

La LOA n’est pas une solution de financement conçue pour être remboursée anticipativement, sauf si cette clause n’ait été prévue dans le contrat (paiement d’une somme définie pour acquérir le bien) ou que vous ayez dépassé les 12 mois minimums de location.

Le fonctionnement du rachat de crédits reposant sur cette possibilité de remboursement anticipé de vos crédits au moment de les regrouper n’est donc a priori pas compatible avec celui de la LOA. D’autant que, si vous choisissez de vous acquitter de la valeur résiduelle pour acquérir le véhicule dès le 13e mois, vous ne bénéficierez plus des contrats de services et entretiens, et il est possible que des indemnités de remboursement anticipé soient comptabilisées.

Néanmoins, dès que vous avez dépassé ces 12 mois de location ou si vous arrivez en fin de contrat, il est possible d’inclure dans le regroupement de crédits une demande de trésorerie complémentaire. Cette somme vient alors financer l’acquisition du bien par le paiement de la valeur résiduelle. Vous êtes ainsi libéré de la location et devenez propriétaire du bien alors que le remboursement de la somme empruntée à cet effet est comprise dans votre nouvelle mensualité unique baissée significativement.

 

Pour rappel. Le regroupement de crédits est une solution très flexible. Il est donc également possible de ne pas inclure votre LOA dans le prêt de substitution. A ce moment-là, votre nouvelle mensualité unique va être écrasée afin que vous puissiez vous acquitter du loyer (LOA) en plus de la mensualité du rachat de crédits.

 

Attention. La LOA reste avant tout un crédit. Par conséquent, elle a un impact sur votre taux d’endettement. Même si vous souhaitez l’exclure totalement d’un regroupement de crédits, vous devrez la mentionner et donner le montant du loyer à la banque qui finance votre prêt de substitution ou au courtier qui s’occupe de votre demande.

 

Enfin, si aucune de ces deux options n’est à votre portée, vous avez toujours la possibilité de mettre fin au contrat de location en restituant le véhicule. Cette option reste préférable à une situation manifeste de surendettement.

 

 

Comment obtenir un rachat de crédits avec Greeniz ?

Notre conseil n’attendez pas que votre situation se dégrade ou se complique. Faites la simulation de regroupement de crédits en ligne avec Greeniz.

Elle est rapide, gratuite et sans engagement, et un conseiller vous recontacte sous 24h** avec une réponse de principe.

Vous pouvez également contacter nos experts en agences, par tchat et par téléphone.

Si votre demande est acceptée, un conseiller Greeniz vous accompagne tout au long du processus jusqu’au déblocage des fonds.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours
Les autres actualités du rachat de crédits