Posté le 23 juillet 2019 à 11:10

Comment fonctionne le rachat de crédits pour locataire ?

Opération bancaire destinée aux personnes qui ne disposent pas d'un bien immobilier, le rachat de crédits locataire est un bon moyen de sortir d'une situation financière difficile, où trop d'emprunts et de charges plombent le porte-monnaie. Véritable solution pour mieux gérer son budget et retrouver un certain confort dans ses finances personnelles, le rachat de crédits pour locataire permet de réunir plusieurs prêts en un seul, afin de ne rembourser plus qu'une seule mensualité de crédit. Sa durée sera rallongée, tout comme son montant pourra être allégé pour s'adapter à la situation de ressources et au reste à vivre de l'emprunteur.

Les crédits pouvant être rachetés

Le locataire ne disposant pas du même profil d'emprunteur qu'un propriétaire, le rachat de crédits qu'il va pouvoir effectuer ne pourra pas concerner toutes les catégories de crédits. En effet, dans son cas, l'opération va concerner principalement les crédits à la consommation. On entend par ce type d'emprunt tous les prêts personnels, les crédits affectés à un achat en particulier comme un véhicule, des travaux ou encore un service, les crédits renouvelables... Sous certaines conditions, le rachat de crédits pour locataire peut également permettre de racheter des crédits immobiliers, mais il s'agira alors plutôt d'investissements locatifs ou de financements de résidence secondaire.

L'opération n'est pas que réservée aux crédits puisqu'elle permet aussi de solder un certain nombre de dettes. Parmi celles-ci il est possible de citer les dettes fiscales liées à des retards d'impôts ou de taxe foncière ou d'habitation, et les dettes familiales, qui peuvent concerner un emprunt à un proche. D'autre part, les retards de loyers, les factures impayées peuvent également être incluses dans le montant total emprunté, sans oublier les découverts bancaires qui sont aussi des dettes même s'il ne s'agit pas de crédit à proprement parlé. Enfin, le rachat de crédits locataire permet d'intégrer une somme d'argent supplémentaire qui pourra servir de trésorerie pour financer un nouveau projet, ou simplement constituer une réserve de sécurité en cas d'imprévu. Son montant n'est pas réellement plafonné, mais il va dépendre de la capacité de remboursement de l'emprunteur.

La définition du rachat de crédits locataire

Le rachat de crédits pour locataire concerne les personnes qui louent leur résidence principale, mais aussi qui sont hébergés ou encore logés par leur employeur. Toute personne âgée de plus de 18 ans et qui a au minimum souscrit à deux emprunts peut réaliser une opération de rachat de crédits. Au niveau de sa situation professionnelle, il peut être salarié, profession libérale, fonctionnaire, travailleur indépendant, retraité. L'opération peut être réalisée par tout établissement financier qui réalise des crédits, c'est-à-dire une banque, un organisme de crédit ou encore un intermédiaire bancaire.

Sollicité principalement pour des raisons de situation financière qui commence à se dégrader, le rachat de crédits locataire est aussi une opération qui permet de faire de nouveaux projets et de retrouver une sérénité financière.  Elle consiste à rassembler l'ensemble de ses emprunts et de ses dettes en un seul crédit. L'organisme qui va accorder ce nouvel emprunt remboursera tous les créanciers dès l'accord obtenu et les fonds débloqués. Le nouveau tableau d'amortissement va indiquer un montant de mensualité revu à la baisse, basé sur un taux d'intérêt renégocié et une nouvelle durée d'emprunt, adaptée aux finances de l'emprunteur. Lorsque celle-ci est allongée, cela aura un impact sur le coût total du crédit qui sera majoré. Ce type de financement permet d'améliorer une situation financière difficile tout en évitant le surendettement, et en n'ayant plus qu'à gérer un seul interlocuteur bancaire.

Le montant maximum qu'il est possible d'emprunter avec un rachat de crédits pour locataire est de 100.000 euros, voire plus mais uniquement sous certaines conditions. Quant à la durée maximale de remboursement elle est comprise entre 10 et 12 ans. L'opération est soumise à la législation des crédits à la consommation, ce qui signifie qu'elle ne nécessite pas de garantie hypothécaire ou de cautionnement. Nul besoin non plus de changer de banque puisque le prélèvement unique mensuel qui sera effectué à date fixe, pourra se faire sur le compte courant de l'emprunteur. Quant au taux d'intérêt, même s'il est de manière générale plus élevé que celui d'un rachat de crédit immobilier, il peut être négocié à la baisse et dépend des offres des différents établissements financiers.

Les avantages du rachat de crédits pour locataire

Les atouts du rachat de crédits locataire sont nombreux et permettent avant tout à l'emprunteur de retrouver un certain confort dans ses finances quotidiennes. L'allègement de la mensualité unique va lui permettre de dégager de la trésorerie pour payer plus confortablement ses autres charges et réduire la part de ses revenus qu'il consacre au remboursement de ses crédits. L'opération représente aussi une solution contre l'endettement excessif, voire une prévention contre le surendettement. L'emprunteur pourra également être désinscrit d'un fichage à la Banque de France.

Parmi les autres avantages du rachat de crédits pour locataire, on pourra également citer la simplification de la gestion des finances. En effet, l'emprunteur ne disposant plus que d'un seul crédit à gérer avec un prélèvement unique à date fixe tous les mois, n'aura également plus qu'un seul interlocuteur bancaire. Il pourra bien entendu conserver son compte bancaire et n'aura pas besoin de changer de banque. Lors du montage financier, le locataire pourra aussi demander une trésorerie supplémentaire pour le financement d'un nouveau projet, qu'il sera possible de greffer à la somme totale empruntée. Enfin, l'emprunteur pourra retrouver une capacité d'épargne puisque sa charge de remboursement de prêts sera diminuée, ce qui lui laissera de la marge de trésorerie dans ses finances personnelles.

Obtenir le meilleur rachat de crédit locataire

L'emprunteur peut faire seul toutes les démarches en vue de l'obtention d'un regroupement de prêts ou encore faire appel à un courtier. Ce dernier est un intermédiaire en opérations bancaires qui dispose d'une certification lui permettant de réaliser une demande de financement pour le compte de son client. Il est un excellent conseil pour prendre les bonnes décisions en parfait connaisseur du marché et du mode de fonctionnement du rachat de crédits. Il est aussi un expert financier qui saura négocier au mieux le plan de financement pour en tirer les meilleures conditions. Négociateur avant tout et sachant faire jouer la concurrence, il pourra aussi gérer toute la partie administrative du dossier, allant du montage de celui-ci jusqu'au déblocage des fonds. 

Pour monter un dossier solide, le demandeur aura besoin de fournir toutes les pièces justificatives concernant sa situation personnelle et familiale, ses ressources et ses crédits et dettes en cours. Il devra également justifier de son identité, tout comme d'une situation bancaire sans incident, avec pour preuve à l'appui les relevés de compte bancaire des trois derniers mois. Selon tous ces éléments, le courtier en charge du dossier ou l'organisme prêteur lui-même dans le cas où l'emprunteur fait seul toutes les démarches, pourra établir sa capacité de remboursement et préparer le tableau d'amortissement du nouveau crédit unique à rembourser. Le montant de la mensualité et la durée de remboursement seront eux aussi établis en fonction de tous ces différents paramètres. Le délai d'obtention d'un rachat de crédits pour locataire varie selon les différents établissements financiers, mais il est en général d’un mois.