?
Posté le 8 mars 2021 à 08:00

Prêt personnel refusé : que faire ?

Votre chaudière vient de rendre l’âme. Pour opérer tous les travaux nécessaires sur votre système de chauffage et eau chaude sanitaire, vous avez sollicité un prêt personnel. Malheureusement, ce crédit à la consommation a été refusé par la banque.

Que faire lorsqu’un crédit à la consommation nécessaire vous est refusé ? Les conseillers Greeniz vous expliquent les raisons potentielles de ce refus et vous donnent leurs conseils.

Pourquoi un crédit à la consommation est-il refusé ?

Les crédits à la consommation ne sont pas des produits prioritaires pour les banques. Pour cette raison, près d’un crédit sur deux est refusé en France. En effet, le droit au crédit n’existe pas en France. Les organismes de prêt ne sont donc pas tenus de vous accorder un prêt, même si vous jugez celui-ci nécessaire, ni de justifier leur refus.

La première chose à faire consiste à tenter de comprendre les raisons qui ont motivé ce refus. Nous vous présentons ici quelques motifs parmi les plus fréquents. Néanmoins, vous pouvez toujours adresser une demande polie pour comprendre les raisons du refus à la banque.

Le crédit à la consommation n’est pas la priorité des banques.

Evaluer un dossier pour s’assurer que l’emprunteur remboursera en temps et en heure chaque mensualité de crédit prend du temps et représente un coût pour les banques. En outre, elles peuvent exiger bien moins de justificatifs pour un prêt personnel que pour un crédit immobilier par exemple. L’évaluation du risque doit donc être rapide.

De ce fait, si votre profil d’emprunteur n’est pas idéal, le crédit est simplement refusé. Finalement, vous ne devez rien y voir de personnel. C’est la raison pour laquelle des organismes de crédits spécialisés ont vu le jour. S’il est plus facile d’obtenir un crédit à la consommation auprès de ces derniers, avec peu de justificatifs, il faudra néanmoins procéder à des comparaisons, car leurs taux peuvent s’avérer élevés.

Vous n’êtes pas client auprès de la banque contactée.

Comme expliqué ci-dessus, l’établissement bancaire ne souhaitera pas passer beaucoup de temps sur un dossier de crédit à la consommation. Par conséquent, ils vont privilégier les clients ayant leurs comptes chez eux. Une relation de confiance a ainsi pu s’installer et il est plus facile pour votre banquier de s’assurer de la bonne gestion de vos finances, ainsi que de votre capacité à vous acquitter de vos mensualités sans risque, pour vous, comme pour eux.

Votre capacité d’emprunt est trop faible.

Un moyen rapide d’évaluer le risque d’un crédit pour l’établissement prêteur, quel qu’il soit, est de calculer votre capacité d’emprunt en fonction de votre taux d’endettement. Il s’agit donc de savoir quelle part de vos revenus fixes est déjà allouée au remboursement d’un prêt immobilier, d’autres crédits à la consommation, à une pension alimentaire, ou un loyer.

Même pour un crédit à la consommation, passer la barre des 55 % de taux d’endettement représente un risque accru de surendettement, tant votre budget sera serré. Si ce risque alerte l’établissement prêteur qui étudie votre demande, le prêt sera refusé.

 

Votre dossier présente les mêmes caractéristiques que des dossiers problématiques.

Chaque établissement pose ses limites et dispose de critères de sélection pour filtrer les demandes sur base de leurs expériences présentes et passées. Ainsi, il se peut que votre dossier présente a priori les mêmes caractéristiques que des dossiers qui ont été source de litiges dans l’établissement en question.

 

Vous êtes fiché (FICP, FCC) banque de France.

Il s’agit là d’un motif de refus générique. Si vous êtes fiché pour incidents de paiement, vous êtes également sous le coup d’un interdit bancaire. La grande majorité des acteurs vous refuseront le crédit. Si vous avez un dossier de surendettement en cours à la Banque de France, aucun crédit ne pourra vous être accordé.

 

Les conseils de Greeniz pour donner plus de chances à votre demande de prêt personnel

En connaissant maintenant ces quelques critères de refus parmi les plus fréquents, vous pouvez peut-être faire pencher la balance en votre faveur pour une nouvelle demande.

 

Passer par des simulations et comparateurs de crédits en ligne

L’étude d’une demande de prêt quel qu’il soit est nécessairement à la charge de l’établissement prêteur. Les simulations en ligne sont donc gratuites. En passant par des comparateurs de crédits, vous pouvez directement voir auprès de quel organisme de crédit votre demande aurait une chance d’aboutir.

Ce sera aussi l’occasion de comparer les taux annuels globaux (TAEG – tous frais obligatoires compris) qui vous sont proposés, ainsi que le coût global du crédit dans chaque établissement.

Présenter votre dossier sous son meilleur jour

Pour toute demande de prêt (immobilier, consommation, rachat de crédit…), il est important de faire un effort au préalable pour être en mesure de présenter une gestion responsable de ses finances. Soyez en mesure d’expliquer les découverts ou incidents de paiement éventuels. En outre, tentez de diminuer les dépenses non-essentielles afin d’éviter le découvert est toujours une bonne chose.

Considérer des solutions alternatives

Il existe des solutions financières alternatives au prêt personnel (bancaire ou auprès d’un organisme de crédit) : micro-crédits, crédits entre particuliers ou encore le rachat de crédits.

 

Le rachat de crédit : une solution alternative pour financer votre projet

Le regroupement de crédits représente une solution alternative qui va vous permettre tant de retrouver un budget plus facile à gérer que de financer le projet pour lequel vous souhaitiez contracter un prêt personnel.

Les conseillers de Greeniz, experts en rachat de crédits, vous présentent cette solution souvent moins connue alors que beaucoup flexible.

 

Tous vos crédits rassemblés en un seul

Si vous remboursez déjà deux crédits ou plus, la gestion de votre budget peut devenir particulièrement compliquée. Votre capacité d’emprunt est extrêmement réduite et ceci explique notamment qu’un prêt personnel vous ait été refusé : votre risque de surendettement est trop important.

Le rachat de crédit est une opération financière bien règlementée. Un établissement prêteur va rembourser d’un coup vos créances (crédits immobiliers ou consommation, dettes personnelles, impayés…) et mettre en place un prêt de substitution.

Au lieu de vous acquitter des mensualités de remboursement de plusieurs crédits, vous n’en avez plus qu’une seule.

 

Une mensualité baissée pour un budget plus facile à gérer

En fonction de vos capacités de remboursement et des efforts auxquels vous consentez, la mensualité de remboursement pourra être baissée jusqu’à – 60 %* par rapport au cumul des anciennes.

En effet, la durée de remboursement d’un regroupement de crédits est modulable. En allongeant la durée d’emprunt, la mensualité baisse.

Vous redonnez ainsi de l’air à votre budget mensuel.

 

Financer en même temps un nouveau projet sans contracter un crédit supplémentaire

Lorsque vous sollicitez un rachat de crédits il vous est possible de faire une demande de trésorerie complémentaire.

Son montant doit représenter une partie raisonnable du total du regroupement de crédits auquel elle est directement intégrée et son remboursement est inclus dans votre nouvelle mensualité unique.

 

« Pourquoi une banque accepterait-elle de financer un rachat de crédits si elle a refusé un prêt personnel ? »

  1. Le regroupement de crédits permet de diminuer votre taux d’endettement.

La mensualité de remboursement du prêt de substitution peut donc être inférieur au cumul des anciennes, ce qui limite les risques de défaillance de l’emprunteur.

  1. Vous n’aviez peut-être pas demandé à la bonne banque.

Greeniz est un organisme de courtage spécialisé en rachat de crédits. Nous travaillons avec plusieurs partenaires bancaires fiables et qui nous font confiance.

Lorsque vous faites une simulation en ligne, un conseiller étudie votre demande pour voir quels partenaires seraient susceptibles de financer votre demande.

Du fait du nombre de dossier qu’il gère, il aura un poids de négociation supérieur à un particulier en difficulté tentant de négocier seul face à une banque.

 

Pour obtenir une réponse de principe sous 24h sur la possibilité d’un rachat de crédits dans votre situation particulière, faites une simulation en ligne. Elle est gratuite et sans engagement.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours